Bernadette SEPULCHRE

Artistes

L'art du beau, ma volonté pour mieux vous servir.

Mon envie de tourner me vient certainement d’une enfance superbe bercée par l’art. Pour mes parents et leurs onze enfants, il n’était guère de journées sans musique, sans éveil artistique.J’ai donc entrepris des études de dessin à l’Institut Sainte Marie à Bruxelles. Puis un jour, j’ai vu un service à dîner bleu d’Antonio Lampecco…Tout (...)

Artisane céramique et tissage
Informations principales
Heures d'ouverture
sur rendez-vous
Partager sur facebook Signaler une erreur sur la page

Mon envie de tourner me vient certainement d’une enfance superbe bercée par l’art. Pour mes parents et leurs onze enfants, il n’était guère de journées sans musique, sans éveil artistique.J’ai donc entrepris des études de dessin à l’Institut Sainte Marie à Bruxelles. Puis un jour, j’ai vu un service à dîner bleu d’Antonio Lampecco…Tout est presque dit. Mes yeux en brillaient d’émotion. Il m’a montré un tour, m’a invité à m’y asseoir… Trois années durant, il m’a appris tout ce qu’il pouvait me donner, l’art, la vie…Tout venait de commencer ! En fait, c’est comme si je m’étais endormie et depuis… je rêve…En 1994, j’ai réintégré son équipe aux Ateliers d’Art de l’Abbaye de Maredsous pendant sept années, tout en démarrant mon atelier, en mettant en place ma structure de cours : d’abord sur Beauraing durant 13 années et depuis 2009 à mon domicile.Membre de l’Office des Métiers d’Art de la province de Namur, je participe aux manifestations parrainées par eux : Art’bre, Artisanart Bruxelles, la porte ouverte chez l’Artisan d’Art, plusieurs sélections d’expositions via l’Office des Métiers d’Art de la Province de Namur, la journée du patrimoine, l’Art de la table au Château de Falaën.  Un petit plus: une manifestation au casino de Namur, deux participations à l’espace contemporain de la biennale de la céramique d’Enghien et mes premières porcelaines à la maison de la culture de Dinant, puis aux Centres Culturels de Havelange et Ciney, ainsi qu’à la Biennale d’Andenne…Pendant une saison, j’ai animé un stage porcelaine au Centre des Croisiers  de Liège .

Depuis 2017, Claudine Frisque m’a fait découvrir le tissage,  et cette envie de travailler la laine depuis mes 20 ans est enfin à ma portée. Je tisse des coussins, des écharpes, des tissus pour l’ameublement. J’espère encore grandir dans cet art nouveau pour moi. Mes yeux pétillent devant chaque nouveau tissage et m’invitent à aller plus loin.

Si l’on me dit : raconte moi la vie, je m’assieds sur mon tour, je cherche un souvenir et la pièce tournée s’ouvre ou se referme selon le caprice de mes doigts,  la richesse, la profondeur, la douceur de mes pensées. Au fond de moi, je la veux toujours belle, elle est rarement satisfaisante, rarement parfaite. J’ai encore tellement à apprendre, tellement à maîtriser, tellement à rêver… Mais, comme à chaque nuit succède un matin radieux, de chaque pot raté naît une coupelle plus fine, plus aérienne. Il me vient alors l’espoir qu’en ayant donné le meilleur de moi-même, je vous aie aussi donné l’envie de regarder, de toucher, de converser avec mes céramiques, de rêver… Maintenant, elles appartiennent à ceux qui les regardent et vous rappelleront à chaque fois, que tout compte fait, la vie peut être belle, scintillante, juste et grande.

Bernadette

 

 

Ce site peut améliorer votre expérience d’utilisateur en activant les cookies.

Plus d’informations